Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À la découverte du château du Bordage

Avant de partir, nous sommes allés voir les petits de la classe de Corinne ; ils nous ont choisis pour nous tenir la main et on les a accompagnés jusqu'au château.

À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage

Quand on est arrivé, Pierre Bouan Du Chef Du Bos, le propriétaire du château, nous a donné des plans du château et nous a montré les tours qui n'existent plus aujourd'hui : la tour de l'orient (la tour de l'Est) et la tour des chiens (on y gardait les chiens le jour, la nuit ils étaient lâchés dans le château pour le protéger et donner l'alerte).

Pierre nous a posé des questions sur les châteaux-forts du Moyen-Âge, il nous a montré les remparts, les douves (qui étaient alimentées par le ruisseau, l'Illet), les ponts-levis (un pour les chevaux et charettes et un pour les piétons), le poste de garde avec les meurtrières pour tirer à l'arc sur sur les ennemis ; à cette époque, les français étaient les ennemis des bretons, jusqu’au jour où Anne de Bretagne, duchesse de Bretagne, a épousé le roi de France, Charles VIII (elle épousa également un autre roi de France, Louis XII, à la mort de son premier époux).

Ensuite, on est rentré dans la première cour du château, c’est là que les petits sont partis. Pierre nous a parlé des familles qui ont habité le château : les familles Montbourcher et Guyot. Maria Guyot est enterrée dans le cimetière d'Ercé, on voit sa tombe quand on va à la cantine. Pierre nous a expliqué que le donjon du Moyen-Âge faisant environ 30 mètres de haut, ses murs faisaient au moins 2 mètres d'épaisseur, les fondations (parties des murs qui sont dans la terre) faisaient au moins 3 mètres. Maintenant il ne reste qu'une colonne de pierre pour repérer son emplacement.

À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage

Pierre nous a ensuite présenté la biodiversité du château : il nous a expliqué qu'il n'aimait pas trop le lierre, mais il en a quand même laissé sur certains arbres pour que les animaux puissent se nourrir avec les petites baies. Sa fille l’a convaincu de ne pas tondre une partie de l'herbe pour que les petits animaux, insectes et rongeurs, puissent y manger et vivre.

On est allé voir le ruisseau qui coule en bas du château (l’Illet), il y avait des pierres posées par les pêcheurs pour créer du courant et que ça fasse de l'oxygène pour les poissons. On a pris un sentier fait par des chevreuils (il y a beaucoup de chevreuils qui viennent manger dans la cour du château, ils mangent même les boutons de roses) pour remonter, et on a suivi les anciens remparts, là ou autrefois il y avait un pigeonnier (c'était un privilège pour les nobles à l'époque).


On est arrivé au niveau de l’ancienne ferme, puis on a vu la tour aux chiens. Sous la tour aux chiens, il y a une pièce humide où vivent des colonies de chauve-souris d'espèces différentes (une dizaine) que des scientifiques viennent compter régulièrement.

À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage

En remontant vers l’entrée du château, on a marché sur des corps (des gens enterrés, les anciens occupants du château) dans le verger, qui était autrefois un terrain de jeu de Paume. Puis on est retourné dans le château, on est allé à la cuisine et Pierre nous a montré les 5 fours pour préparer la nourriture pour tous les occupants du château, qui comptait de 80 à 100 soldats. On a vu le cachot derrière les fours (il y avait un nid de troglodyte mignon), puis on est monté à l'étage, on a pris un escalier qui avait deux marches en pierre amovibles : si on déplace ces deux pierres, on pouvait entrer entièrement sous l'escalier à plusieurs personnes, en cas d'assaut !

La fenêtre en haut de l'escalier était autrefois une porte qui donnait sur les galeries qui avaient été construites à la Renaissance pour les propriétaires du château. Maintenant les propriétaires habitent dans ce qui était avant « les communs », le bâtiment construit pour abriter le bétail, les gardes et les domestiques.

À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage

À la fin de notre visite, on a vu les trois chatons trouvés par le petit fils de Pierre et son copain, on les a caressés. Au retour vers l’école, nous avons terminé le jeu des Bee-vengers en répondant aux énigmes de Captain Cafard et Doc’cinelle !

À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
À la découverte du château du Bordage
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article