Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 14:20

Mardi 6 juin, nous avons accueilli Daniel Guerrier, chercheur à l’INSERM. Il est venu grâce à l’intervention de Mme Touami, l’une de ses collègues et parent d’élèves. Il est généticien, il cherche à comprendre les maladies génétiques afin de les soigner et de faciliter la vie des personnes porteuses de ces maladies.

Le but de son intervention était de nous expliquer ce qu’est l’ADN, l’acide désoxyribonucléique. C’est une molécule très complexe composée de cytosine, de guanine, d’adénine et de thymine qui sont disposées par deux sur les hélices de l’ADN.

L’ADN est une sorte de code qui contient toute les informations pour fabriquer puis faire fonctionner les organes d’un être vivant. Dans les cellules, l’ADN forme les chromosomes. Chaque humain a 23 paires de chromosomes. Lors de la reproduction, la moitié du code mâle et l’autre moitié de la femelle.

Pour travailler sur les maladies génétiques, Daniel doit extraire de l’ADN des cellules ; il nous a appris à extraire celui d’une banane.

-------------------------------------------

Daniel nous a fait faire 3 expériences sur les solutions.

D’abord, nous avons mis du sel dans une éprouvette puis nous avons ajouté de l’eau et bien secoué. Nous avons pu constater que le sel se dissout dans l’eau. On dit qu’il est soluble dans l’eau.

Ensuite, nous avons mis du sel dans une éprouvette et nous avons ajouté de l’alcool et bien secoué. Nous avons pu constater que le sel n’est pas soluble dans l’alcool.

Enfin, nous avons mis du sel dans de l’eau (il s’est dissout). Puis nous avons ajouté plus d’alcool que d’eau et le sel est redevenu solide. Il a précipité.

-------------------------------------------

Daniel nous a donné deux éprouvettes contenant quelques millilitres d’eau. Nous avons appliqué du feutre sur une bandelette de papier absorbant puis nous avons mis celle-ci dans l’éprouvette. L’eau est montée dans la bandelette en entrainant les molécules de feutre. Elles ont été filtrées par le papier qui a laissé passer plus rapidement les petites molécules. Cette manière est utilisée par la police pour identifier les molécules d’ADN d’un suspect.

-------------------------------------------

Pour la dernière expérience, nous avons extrait l’ADN d’une banane. Il nous faut 1/3 de banane, 1/2 cuillère à soupe de détergent (liquide vaisselle), de l’alcool (minimum 70%), un filtre à café, un entonnoir, une fiole, un récipient et un tube, ½ cuillère à soupe de sel, 4 cuillère à soupe d’eau.

  • Commencer par écraser la banane, y ajouter le sel qui va tout de suite entrer dans les cellules, bien mélanger.
  • Ajouter l’eau et mélanger, l’eau va être attirée par le sel et va faire éclater les cellules.
  • Rajouter le détergent, mélanger, il va rendre soluble les cellules éclatées.
  • Filtrer (à l’aide de l’entonnoir et du filtre) le mélange.
  • Rajouter l’alcool tout doucement sur le liquide. Il se forme un précipité d’ADN qui ressemble à un petit nuage.
  • Le récupérer et le conserver dans une éprouvette remplie d’alcool.

Voilà, l’expérience est finie !

Un grand merci à Daniel de nous avoir fait passer une matinée passionnante et à Laurence pour son aide.

CM2 - Un généticien à l'école
CM2 - Un généticien à l'école
CM2 - Un généticien à l'école
CM2 - Un généticien à l'école
CM2 - Un généticien à l'école

Partager cet article

Repost 0
Published by Ecole PEV - dans 2016-2017
commenter cet article

commentaires

Recherche

Catégories